La pyramide de la baies des HaHa:
capteurs d'ondes telluriques, EM et photoniques.

Sources des images:http://www.restaurationdaa.com/monument/pyra.html

La réalisation d'une pyramide à trois faces d'environ 70 pieds de haut qui comprend un escalier central et un promontoire d'observation permettant de visualiser du haut des airs l'oeuvre de la restauration de la rivière Ha! Ha!, la place publique et l'ensemble du DELTA. La particularité géniale de cette pyramide est sa fabrication qui, à titre d'oeuvre du troisième millénaire, procède d'une technologie "de pointe".


Le sceau des Illuminati
sur le dollar américain 


La pyramide de la Baie des Ha Ha
Quelle inspiration ! Quel hasard !

 

 
La célébration des enfants devant cette pyramide !
Quelle façon d'attirer les gens là
et de capter toutes leurs énergies !

 
Cet oeil aussi symbolise le "Cédez"
votre volonté et vos biens
à l'Oeil de Big Brother
qui-voit-tout.
Vous pouvez courrir mais
ne pouvez plus vous cacher !

 
La pyramide est recouverte de 3 000 véritables panneaux de signalisation de type "cédez le passage", soit les triangles rouge et blanc (symbole international de "cédez") que l'on peut apercevoir aux croisements en "Y" de nos rues.

L'idée est géniale ! Seulement...

 
La pyramides est situées jusque à côté
du "nouveau lit" de la rivière des HA!HA!
Tout comme anciennement les églises et cathédrales devaient être construites sur des sources d'eau souterraines dû à la récupération des ondes telluriques EM de l'eau.



Une pyramide à 3 côtés qui "fait de la lumière" la nuit
comme une "luciole"
lorsque les voitures passent avec leurs phares allumés.

 
La particularité de ces panneaux, comme on sait, est de posséder une pellicule réfléchissant la lumière provenant des phares de voitures (technologie de la compagnie 3M). La pyramide des Ha! Ha! aura donc la particularité de réfléchir la lumière qui sera projetée sur elle. Comme la lune avec la lumière du soleil.

 

"Cédez le passage"
3000 enseignes fluorescentes

ou ("s'aider)

 

Sa structure est en aluminium. Les angles ne sont pas symétriques. Est-ce voulu ?

Trois faces d'environ 70 pieds de haut qui comprend un escalier central et un promontoire d'observation permettant de visualiser du haut des airs l'oeuvre de la restauration de la rivière Ha! Ha!, la place publique et l'ensemble du DELTA.

Comme vous pouvez le voir de par son plan vu d'en haut, cette pyramide est en fait une pyramide à trois faces et nom quatre. Un de ses côtés est légèrement arrondi vers l'arrière.  

 
Il est important de mentionner que la pyramide des Ha! Ha! hébergera également une scène de spectacle. Cette scène remplacera celle qui a du être démantelée suite au déluge de 1996. Une ouverture sera donc réalisée dans la structure afin de permettre aux spectateurs d'avoir un contact visuel avec les artistes qui s'y produiront. L'ajout de portes permettra cependant de refermer cette ouverture lors d'inactivité et ce, afin de retrouver dans la plus grande partie de l'année, la forme pure de la pyramide. D'autre part, après plusieurs essais et études et compte tenu des propriétés du matériau, l'équipe technique s'est entendue pour que la structure soit réalisée entièrement en aluminium. Cet élément ajoutera, bien sûr, à la valeur intrinsèque de l'ensemble et conférera au monument-art de l'an 2000 une qualité architecturale indéniable.

Écrit en 199? - SUR L'ARTISTE JEAN-JULES SOUCY
Tout un phénomène... qui canalise et ne le sait pas ! Inspiré, il le sait...!
Un dégourdisseur d'énergie qui est en avant de son temps...

Originaire de Ville de la Baie (région du Saguenay-Lac-Saint-Jean) au Québec, Jean-Jules Soucy est un artiste dont la réputation dépasse les frontières de son pays. Subversif, fantaisiste, humoristique, Soucy sait nous séduire par son engagement, sa poésie et sa capacité à récupérer de nombreux objets de notre quotidien et à les réinventer. Si sa démarche de création laisse une large place à la participation du public, c'est également parce qu'il inscrit son oeuvre dans le milieu qui l'accueille.

En effet, pour réaliser ses projets, l'artiste convie régulièrement son public à de vastes corvées. Des productions marquantes comme le tapis stressé où il a joyeusement enrégimenté le Québec afin de récupérer les pintes de lait nécessaires à la réalisation de son "oeuvre pinte" en témoignent largement. Cet engagement de la communauté, on l'a vu également avec la signalétique du symposium d'Amos où la population s'est lancée à corps perdu dans la fabrication d'un quart de million "d'en ti-cristaux" nécessaires à la réalisation d'une véritable tempête hivernale en plein coeur de juillet. Cet artiste unique en son genre provoque, amuse, étonne et détonne.

Avec Jean-Jules Soucy, chaque exposition est un événement, un moment magique où l'esprit inventif du créateur mobilise nos émotions. Si ses oeuvres nous arrachent des ah! et des ha! ou, selon nos humeurs, un sourire tantôt ironique, tantôt songeur, c'est parce que cet artiste est porteur de sens et renouvelle avec sensibilité et ingéniosité notre vision de l'art contemporain en requestionnant les relations que nous entretenons avec les objets qui nous entourent.

Assis au bord du Ha! Ha! (du nom de la Baie des Ha! Ha! qui baigne les rives de sa ville natale), ce ville penseur -comme il aime à se décrire- consacre actuellement toutes ses énergies à la réalisation du monument-art de l'an 2000, oeuvre du troisième millénaire et élément le plus spectaculaire de La Restauration des Ha! Ha!

En attendant l'aboutissement heureux de ce fabuleux projet à Ville de la Baie, nous vous invitons à vous promener ici à travers ses principales expositions réalisées en Ontario et au Québec. Vous pourrez y découvrir l'originalité de son oeuvre et de sa contribution à l'art contemporain international.

Accédez aux informations relatives au film produit sur l'artiste en 1994 par l'Office national du film du Canada (ONF): L'art n'est point sans Soucy (Réalisation: bruno Carrière). Sur ce site, vous pourrez également commander une copie vidéo du film.